CMS et Web Sémantique

le Lundi 28 Février 2011 I 3 Commentaires

Il y a bientôt 3 ans, Christophe Paoli de l'université de Corse organisait dans nos locaux une conférence pour découvrir le web sémantique, depuis cette date il nous fait régulièrement part de ses expériences.

Nous avons donc décidé en collaboration avec l'INRIA de sofia Antipolis INRIA Nice Sophia Antipolis et l'Université de Corse de proposer un projet de thèse : CMS et Web Sémantique.
CMS et Web Sémantique

Sujet de la thèse :

Etude de l’apport et intégration des technologies du web sémantique au CMS WMaker et à son écosystème.

Résumé : Ce projet de thèse vise l’étude de l’apport et l’intégration des technologies du web sémantique au CMS WMaker et à son écosystème en deux axes : Mise à niveau « sémantique » du CMS WMaker et sémantisation du service de Web TV.

Pour plus d'information, n'hésitez pas à m'envoyer un email : christophe.paoli@univ-corse.fr .

Possibilité de stage rémunéré bac+5 à partir de mars/avril.

Présentation :

Introduit par Tim Berners-Lee en 1998, le web sémantique ou web des données désigne un ensemble de technologies visant à rendre le contenu des ressources du web accessible et utilisable par les programmes et agents logiciels, grâce à un système de métadonnées formelles, utilisant notamment la famille de langages développés par le W3C, organisme de standardisation du web.

Le Web sémantique est entièrement fondé sur le Web actuel dont il utilise les standards et les complète de quatre standards propres, ouverts, formant l'ossature du Web sémantique : RDF (modèle conceptuel permettant de décrire toute donnée), RDF Schema (langage permettant de créer des vocabulaires, ensembles de termes utilisés pour décrire des choses), OWL (langage permettant de créer des ontologies, vocabulaires plus complexes servant de support aux traitements logiques comme les inférences), SPARQL (langage de requêtes pour obtenir des informations à partir de graphes RDF).

Conscient de la nécessité de franchir ce saut technologique, WMaker souhaite qu’une étude très précise soit menée sur l’apport des technologies du web sémantique à leur solution de CMS et à leur écosystème. Scindé en un front office et un back office, le CMS de WMaker répond actuellement à l’ensemble des critères et fonctionnalités définissant tout outil de gestion de contenu dit « web 2.0 ». De ces fonctionnalités et de l’adhésion d’une communauté forte a découlé une masse d’information importante à gérer.

Afin de répondre au défi de cette « infobésité » les technologies du web sémantique semblent prometteuses. Ainsi le travail doctoral proposé s’articulera selon deux axes :

  • Axe1 : Mise à niveau du CMS WMaker. Ce premier axe propose de produire un état de l’art exhaustif des ontologies existantes en rapport avec les fonctionnalités du CMS WMaker afin de mettre à niveau celui-ci par rapport aux technologies du web sémantique.
  • Axe 2 : Web TV et web sémantique. Ce second axe plus novateur propose d’étudier l’apport des technologies du web sémantique concernant un nouveau service développé par le CMS de WMaker appelé web TV. Plus précisément il s’agit de sites Internet dont les contenus sont à dominante vidéo.
Mention du Doctorat : Informatique
Domaine scientifique principal : Sciences et technologies de l'information et de la communication
Domaines scientifiques secondaires : Informatique
Connaissances et compétences requises : Programmation web et mobile, technologies XML et web sémantique

Directeur : Fabien Gandon, INRIA Nice Sophia Antipolis
Co-directeur : Christophe Paoli, Université de Corse
Entreprise : WMaker.net

Début : septembre 2011
Financement : bourse ADEC/CTC envisagée, environ 1800 € net/mois pendant 3 ans + possibilité de primes en fonction de l'aboutissement de projets de développement
Lieu : Ajaccio, campusplex




Vos commentaires

1.Posté par Référencement naturel le 17/06/2011 13:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La révolution attendue du Web 3.0 consiste en une plus grande intégration des sources d’information, avec des réponses à nos requêtes plus intelligentes, plus pertinentes, et plus proches de l’humain. Bref, l’ère du Web 3 sera marquée par la déduction cognitive.

2.Posté par Référencement naturel le 23/07/2011 22:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La prochaine étape évolutive du web, soit le « web 3.0 », se développe peu à peu depuis les dernières années. Elle fait référence à l’Internet des objets

3.Posté par Kamal Bal le 29/01/2012 14:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Linked Open Data est l''évolution la plus importante du "web sémantique". ça permet une meilleure exploration des sources d''information sur le web.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter